Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la bulle s'envole

ce blog est à présent ici : http://elouarnblade.blogspot.fr/


Le groom vert-de-gris ouvre la porte aux maîtres de la ligne claire

Publié par Elouarn Blade sur 12 Mai 2009, 00:24am

Catégories : #Hergé

Le style de Schwartz dans Inspecteur Bayard est très ligne claire, il n'y avait pas de raison que ça change. Alors cet exercice était l'occasion de rendre hommage à ses maîtres, d'autant plus qu'ici, Hergé comme Tintin sont des éléments historiques. Comme l'avait annoncé Bravo dans son épisode à lui.
Yann a voulu un Bruxelles d'époque, avec des lieux, des livres, un dialecte, des actes héroïques véritables... Hergé n'arrive donc pas par hazard. C'est plus qu'un clin d'oeil.

Mais on commence avec Jacobs, dont Hergé fait la connaisance au début de la guerre.


 
Et c'était Jacques Van Melkebeke qui les a présenté l'un à l'autre :
 
 
A la fin de la guerre, Hergé a été accusé de collaboration, en particulier à travers le soir occupé, dont on voit, dans Le groom vert-de-gris, les fenêtre traversées de saluts nazis.


 
Vandersteen est la caution Bruxelloise, et un rappel de l'admiration que lui vouait Chaland à la fin de sa brève carrière.
  

 
Et puis voila pour le petit tour des petits héros de Hergé, avant de passer au lourd... astrien...
 

Commenter cet article

lalandou 12/05/2009 10:45

Ca a sans doute été déjà remarqué par ailleurs sur ce blog, mais on voit Aristide Filoselle laissant traîner ses doigts de fée dans la poche d'Hergé... Sachant que l'intrigue du Secret de la Licorne a lieu avant 1943, date de parution de l'album, il faut croire que ce pick-pocket est un dangereux récidiviste, et que son séjour en prison n'a pas soigné sa kleptomanie...