Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la bulle s'envole

ce blog est à présent ici : http://elouarnblade.blogspot.fr/


La fin d'Angoulême

Publié par Elouarn Blade sur 3 Février 2013, 22:00pm

Catégories : #Angoulême, #Denis, #Verron, #Jano

On avait le choix ce matin : la projection d'un film sur Rochette (j'adore Rochette), une rencontre avec plppgrrd et Alfred, une autre avec Brecht Evens, avec Zep... Bin finalement on est allé voir l'expo Jean-C. Denis.

Jean-C Denis, was ist das
Sur les toits de Luc Leroi

L'expo s'ouvre avec des dessins hommage à Luc Leroi, parus dans un ex-libris pour les 20 ans du bonhomme (plus des inédits me semble-t-il... me souvenais pas de ceux de Pourquié, Cosey, De Crecy, Flao, Solé, Bouzard).
On trouve les éternelles planches... mais aussi des croquis, des essais, des histoires inédites en albums, des peintures :

Jean-C Denis, Tableau
Denis

On termine dans la cour (sans le puits de Fred) avec des trompe-l'oeil amusants. Une expo toute petite, mais très belle.

A 13h, on se pointe à la rencontre dessinée avec Laurent Verron :

Verron
Laurent Verron au travail

Il nous raconte ses 3 ans d'assistanat de Roba et son "lancer de trait", ses carnets de croquis (vachement beaux) et ses mises en pages... il nous montre même la planche qu'il a dessiné dans le film (oui : y a un Boule et Bill qui sort au ciné, avec Dubosc). Il explique le crayonné en rouge et en bleu, le pinceau et la plume, sa série qui démarre pas fort à coté de Boule et Bill (qui marche trop bien). Un homme adorable.

On le quitte pour un autre (on ne savait pas trop où était la salle, alors on a suivi un vieux baba cool aux cheveux longs).

Jano, rencontre internationale
Jano

Il nous parle de Kebra avec Tramber, des hommes du président (Margerin) et de Denis Twist... De son dessin animé (Mojo Blues) avec Fromental... au point mort... de ses fortunes de mer, de ses voyages et de l'Afrique... de sa quête de vérité ! Un nouvel album de Gazoline est en route ? Ca : c'est une bonne nouvelle !

On croise Veyron dépité, Denis fatigué... Et, on n'a pas nos places, mais on file quand même à la remise des prix... je cligne de l'oeil (boa, comme d'hab quoi) et la vigilette nous laisse rentrer. Dionnet fait un récap de l'année... sans aucune fiche (il est vachement bon !) il fait la nécrologie de l'année, avec le départ de Giraud, de Paape... Un groupe de rock fait le lien entre chaque séquence (Dionnet, père de Métal hurlant est un enfant du rock).

Cloture
Cérémonie de cloture

Lescure annonce les sponsors... il y en a un pour tout qu'on se croirait au supermarché !!!
Marion Montaigne a le prix du public !! Mais c'est qui le public ??
Les auteurs ont voté pour Dragon Ball ! Mais c'est qui ces auteurs ?? Ce sont eux qui nous font les BD qu'on va lire ???
J'ai fini d'idéaliser les auteurs depuis des années (ils ne sont pas forcément des artistes, des gens ouverts, des yeux branchés sur leur âme)... surtout que j'ai rencontré Blutch et cette fois-ci James !! Bref, Larcenet se trompe : il ne faut pas faire au jugement d'un auteur !!

Bon pour finir, Willem, je pense que ce n'est pas un auteur de BD. J'ai passé un bout de soirée mémorable avec lui l'année dernière, c'est un papy extra, un vieil anar (pourvu qu'il tienne bien sa gauche !!)... Je lui aurais bien donné le fauve d'or du meilleur papy sympa... mais le grand prix de la ville d'Angoulême : à Cosey !!!

A l'année prochaine ?
Oua ! Peut-être... pas sûr !
    

Commenter cet article

Totoche Tannenen 04/02/2013 15:12


"Et le Grand prix du deuxième meilleur album eeeest.... "

Elouarn Blade 04/02/2013 19:25



j'aime bien ce que dit Herody
Willem, bravo, bien sûr, mais ça reste un choix conforme à cette académie-là, assez gérontocrate de fait (d'où aussi l'élection de Zep il y a quelques années, ou
à l'inverse de Wolinski) et comme je ne dis pas que les jeunes feraient mieux, abolissons cette académie et ce
Grand prix du meilleur du monde soi-disant (son dauphin gagnera-t-il l'année prochaine ?). Laissons la compétition au sport, aux échecs, aux business… Distinguons des livres, mettons en évidence
des œuvres, faisons du battage autour de ce qui le mérite, mais changeons de système (même semi-démocratique comme cette fois, le corps électoral des auteurs n'étant qu'un moindre mal). Mais
pourquoi pas en effet confier la direction artistique du festival 2014 à Willem, un des plus compétents, curieux, (et modestes) en la matière.



Totoche Tannenen 04/02/2013 15:11


Non parce que c'est important.

Elouarn Blade 04/02/2013 20:10



Par curiosité, j'ai quand même regardé sur le site
-Le Fauve d’Or récompense le meilleur album de l’année, sans distinction de genre, de style ou d’origine géographique.
-Prix du Public Cultura Initié (!) par Cultura avec le Festival, ce prix donne la parole au grand public en lui permettant de voter pour sa BD préférée parmi une pré-sélection
réalisée par les libraires experts (!) Cultura.
-Le Prix Spécial du Jury récompense un ouvrage sur lequel le jury a particulièrement souhaité attirer l’attention du public, pour ses qualités narratives, graphiques et/ou
l’originalité de ses choix. Donc, rien à voir avec le Fauve d'or.
-Le Prix de la Série récompense une œuvre développée sur plusieurs volumes (à partir de trois), quel que soit le nombre total de volumes de la série. Et là, on se dit que le jury
ne sait pas compter (Aâma compte 2 volumes... et si Peeters nous refait RG, on est bon pour rester sur 2 pattes).
-Le Prix Révélation distingue l’œuvre d’un auteur en début de parcours artistique.
-Le prix Jeunesse (Parrainée par la Caisse d’Epargne et France 3) est attribué par un jury d’enfants âgés de 8 à 12 ans attribuera. Ce prix récompense une œuvre plus
particulièrement destinée au jeune public.
-Le Prix du patrimoine récompense une œuvre appartenant à l’histoire mondiale de la bande dessinée, ainsi que le travail éditorial qui a permis de la redécouvrir.
-le Fauve Polar SNCF est attribué par un jury de personnalités qui récompense un polar en bande dessinée, original ou adapté d’une œuvre littéraire.
-Le prix de la BD alternative (l’édition aussi bien de petits magazines, plus communément appelés fanzines, de revues de bandes dessinées ou de collectifs édités par et pour des
fanatiques de bande dessinée).

Les prix de l'année prochaine seront parainnés par lustucru, Leroy-Somer et Tampax.
L'intervention du type de Cultura lors de la cérémonie de cloture valait son pesant de cacahuètes : il nous a appelé "client" et en voulant parler de BD, a dit "produit". Il semblait découvrir le
festival d'Angoulême (ce monde ! ces passionnés !)... Heureusement que ce genre de magasin se trouve dans les zones commerciales où je fous pas l'ombre d'un pied. Il parait que ces marchands de
soupe sont sur le point d'acheter les virgin megastore...

Cultura, c'est ce qui reste quand on a oublié d'être intelligent



Totoche Tannenen 04/02/2013 14:06


C'est quoi la différence entre "Prix du meilleur album" et "Prix spécial du jury" ?

Elouarn Blade 04/02/2013 14:46



Le meilleur album, c'est le meilleur (et comme il s'agit d'une série, ça veut dire que l'album est bon, mais pas la série, ou moins bien en tout cas que Aâma)
Le prix spécial, c'est spécial.

(non, là, je n'ai aucune idée... je vais voir sur le site du festival s'ils expliquent quoi ou comment)



Totoche Tannenen 04/02/2013 14:00


Le Gazoline, bloqué entre Albin Michel et Glénat , il nous en avait déjà parlé en 2008 à Amiens. On attend ...

Elouarn Blade 04/02/2013 14:44



Ouais bin idem
Il sait que ça sort cette année... mais pas chez qui
donc, ça peut ne pas sortir
(cette vague histoire de surproduction)