Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la bulle s'envole

ce blog est à présent ici : http://elouarnblade.blogspot.fr/


Vendredi, bulles coincées à Angoulême

Publié par Elouarn Blade sur 30 Janvier 2010, 08:53am

Catégories : #autour de la bd

Bordeaux - Angoulême : 1h30.
On se gare et par hazard, on passe devant le conservatoire, le musée municipal (qui accueille le Louvre qui accueille la BD... des planches dans le noir...) et la place Henri Dunant : cette zone est habituellement loin du festival, et accueille cette année des évènements majeurs.

A 10h, rencontre dessinée avec Mathieu Bonhomme :

Angoulême, 29 janvier 2010 10h30
Il explique comment il aborde un scénario, une planche, une case. Les questions fusent du public : c'est quoi comme densité de papier ?, et la marque de la plume ? et la vitesse du processeur de son ordi ? Heureusement, un gamin lui demande comment il arrive à faire des yeux aussi expressifs avec juste un trait et un point. Et c'est vrai : Bonhomme en est un sacré. L'avenir de la BD !

Sur le chemin vers New-York (où Sempé dédicace New-York), on chemine à travers l'expo de Blutch.


Non : rien à voir avec le Sergent Blutch. Le Blutch ! Mon héros. Son expo est magnifique, son trait est tellement profond, à fleur de sa peau.

Angoulême, 29 janvier 11h40Angoulême, 29 janvier 14h50Angoulême, 29 janvier 14h40
 
Qu'on est parfois en droit de se demander si on mérite d'être mis en face de ses peurs, hontes, malaises...
 
On visite l'expo de la cerise à la mairie (magnifiques planches de Trouillard !) et on assiste à quelques rencontres avec des auteurs dont les bouquins sont sélectionnés. Et puis à la vieille cité de la BD, le vieux Fred qu'est vraiment vieux (se souvient de plus grand chose...)
 

Une expo Lécroart (j'adore) et Gerner (moins).

A la nouvelle cité, il y a l'expo Cent pour cent, que je mourrai d'envie de voir depuis ça. Et puis alors, on a vu ça :

Rupper&Mulot 100pour100
Une fille enfermée dans une boite par Ruppert et Mulot (décidément, après leur maison close de l'année dernière, sont pas prêts d'être membres du jury d'Artemisia).
Mais voilà, l'expo, comme souvent au CNBDI est mal fichue : y a plein de monde, des panneaux dans tous les sens, dans tous les coins...

Angoulême, 29 janvier 17hFrank 100pour100Goossens 100pour100
 
Mais surtout, le choix des planches ré-interprétées n'est pas du à une quelconque particularité graphique, esthétique... C'est une planche du musée : c'est tout. Alors bien sûr, le parodieur à sans doute eu le choix...
Et puis aussi, je m'attendais à voir des ré-interprétateurs connus... que j'examine son angle d'attaque en fonction de ce que je connais de lui... Et voilà : je ne connais pas la plupart des ces auteurs (chuis pas calé en auteurs chinois et slaves)...
Intérêt très maigre de cette expo mal fichue.

Angoulême, 29 janvier 18h
C'est 18h, la dernière bulle s'envole.
 
Commenter cet article

laurent 01/02/2010 11:55


mais c'es la seule expo qui ne présentait pas simplement les planches d'un auteur pendues au mur (avec aussi toys story mais dans un  site impossible). les planches à comparer étaient en elles
mêmes le minimum de mise en scène qui manquait partout ailleurs.

A noter quand même l'interprétation de Frank Pé d'une planche de Franquin ("le gorille a bonne mine". une case tableau grand format réaliste pour répondre à une planche noir et blanc bien plus
petite style spirou !! on en voit un petit morceau sur tes photos ci dessus, mais ya nathalie devant !!!


Elouarn Blade 01/02/2010 13:13


C'est petit, mais si on clique sur l'image, tout ça, Ohhhhhh, s'aggrandit.
Je viens de voir que Thierry Martin (qui fait du Spirou dans Spirou) en a mis sur son blog.


ch.o 31/01/2010 03:11


J'ai voté pour le fameux Bonhomme


Elouarn Blade 31/01/2010 09:47


j'ai réussit à voté pour rien. Je crois que oui : j'ai réussi à m'inscrire, mais que non : pas pu me connecter.
Moi je  vote pour toi !


nath 30/01/2010 17:07


humeurs d'Angoulème.....
je  ne sais plus si j'ai lu quelque chose de Mathieu Bonhomme, mais  sa gentillesse et l'amour qu'il semblait porté pour son dessin et son métier, un peu comme un "bon artisan", m'a donné
envie de regarder de plus près...
belles les planches de "la saison des flêches", mais bien haut l'escalier pour peu de choses... le scénariste accaparé par des "groopies"....les explications données par Guillaume
Trouillard un peu plus tard derrière le micro m'ont amusées, son besoin de s'accrocher au réel dans cette BD un peu folle, la description de l'appart de sa  cousine... je vais regarder avec
d'autres yeux...
l'expo de Blutch me met mal à l'aise, son dessin a beau être beau, je n'avais pas envie de partager ses phantasmes... sa morbidité...
Dodier m'amuse quand il dit "qu'il est plutot diesel", je reconnais bien son héros (qui roule pourtant en vélo) et continuerai à l'emprunter à la bibliotèque...
voila j'en oublis, plus de casquette des tuniques bleues à ramener aux enfants.. tant pis... un tour sur le stand des très sympa "Bob Garcia".... et retours crevés à Bordeaux (ouf la voiture
n'était pas à la fourrière...)
bon allé, je préfère "je ne mourrai pas gibier." car le récit m'a touché... mais si l'on se place sur un plan moins  affectif, Rébético mérite le grand prix...


Elouarn Blade 31/01/2010 09:41


On avait vu Bonhomme & Velhman l'année dernière à Angoulême : ils redonnent foi dans la BD. Le principe de cette rencontre dessinée est géniale, je ne sais pas ce qu'auront donné les autres.
Mais Bonhomme racontait simplement sa façon de travailler, s'amusant de son erreur initiale (il a commencé à dessiner la planche à droite... l'empêchant de poursuivre à gauche). C'est un bon homme.